Pour sauver la Terre, faut-il arrêter de faire des enfants ?

Notre Terre est en mauvais état, ses ressources s’appauvrissent tant en quantité qu’en qualité et notre climat se dérègle à la suite de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. 

Il n’est plus à démontrer que les sociétés humaines sont responsables de ces transformations, en particulier les populations issues des pays riches. Diminuer l’impact anthropique sur l’environnement nécessite de revoir les modes de vie de ces populations. Certains pensent également qu’il faudrait stabiliser la population mondiale, voire la diminuer. 

Les controverses migratoires : sciences, médias et politiques

Un séminaire international organisé par la Société Démographique Francophone de Belgique (SDFB) et l'Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire (IGEAT, ULB).